Réinventer le travail

Ce livre brisera toutes vos conceptions du travail. Et vous vous en porterez mieux! À contresens de ce que l’on vous a toujours dit, il vous démontre (gros bon sens à l’appui), que vous vous y prenez à l’envers; que vous vous compliquez la vie.

Avec l’équivalent d’une encyclopédia Britannica en contenu et la facilité de consultation d’une application iPhone, ce livre se lit tout seul! Un conseil = une page. La prochaine fois que vous aurez 2 minutes à tuer au resto, plutôt que de consulter la météo, sortez ce livre et méditez votre conseil du jour!

Personnellement, ce livre fait partie de mon top 2 des meilleurs livres à lire (et relire!).

Pressé? Lisez plutôt mon résumé de lecture!
Reinventer le travail – resume

Info pour acheter le livre:
Réinventer le travail

Jason Fried & David Heinemeier-Hansson
V.O.A Rework

Réseauter quand on déteste réseauter

La plupart des gens d’affaires sont extravertis. Participer à des activités de réseautage les dynamise et ils en redemandent. Mais tous ne sont pas ainsi faits et si vous vous sentez comme ces clowns lors de 5@7 à parler de la pluie et du beau temps à des inconnus, ce livre est tout spécialement pour vous!

Le réseautage pour les introvertis

Les livres de trucs de réseautage sont souvent écrits pour des extravertis… qui n’ont justement pas besoin de ce genre de conseils! Le livre dont je veux vous parler aujourd’hui transmet plutôt des stratégies de réseautage différentes qui s’adaptent davantage à la personnalité des introvertis. Des trucs qui misent sur la qualité et la profondeur des relations, plutôt que sur la quantité.

Les 4 premiers chapitres s’attardent à distinguer les introvertis des extravertis. On sait tous que les extravertis sont verbomoteurs, expansifs et sociables et que les introvertis sont réfléchis, déterminés et autonomes. On sait toutefois moins que si les relations des introvertis sont moindres en nombre, elles sont en contrepartie, beaucoup plus solides.

Que ce soit pour vous ou pour mieux comprendre vos employés, la première partie du livre décortique les habitudes de chacun des types : introvertis et extravertis. Elle explique également comment transformer ces habitudes en forces. De plus, ce livre recèle de nombreux trucs, conseils et exercices simples pour les mettre en pratique.

Bref, que ce soit pour survivre à vos voyages d’affaires ou à un 5@7, ce livre vous aidera à atteindre vos objectifs tout en restant fidèle à votre personnalité.

3 règles de survie

Je termine avec 3 règles de survie à l’intention des introvertis :

  1. Prenez le temps de réfléchir (plutôt que de « foncer »)
  2. Assimilez (plutôt que « se mettre en avant »)
  3. Suivez votre propre rythme (plutôt que de « passer le plus de temps possible avec les autres »)

Allez introvertis, foncez lire le livre!
Et pour les pressés, référez-vous plutôt au résumé de lecture que je vous ai préparé.

Reseauter quand on deteste reseauter

 

 

 


Réseauter quand on déteste réseauter: Comment briser la glace en toutes circonstances

Devora Zack

Comment le web change le monde (résumé de lecture)

La meilleure façon de résumer le concept exploré dans ce livre est « l’alchimie des multitudes ». Non, ce livre ne vous apprendra malheureusement pas à changer le plomb en or. Par contre, il s’agit d’un outil parfait pour vous démontrer qu’on peut étonnamment tirer une grande précision des foules.

Dans la moyenne, les erreurs s’annulent

Au début du 20e siècle, en Angleterre, 800 participants à une foire aux bestiaux ont été invités à juger, à la vue d’un bœuf vivant, du poids qu’il ferait une fois abattu et préparé. Il y avait bien sûr des bouchers et des éleveurs, mais aussi des gens qui ne connaissaient rien en boucherie. La moyenne de leurs estimations a donné 1 197  livres. Une fois abattue et préparée, la bête pesait 1 198 livres. Cette expérience a été répétée plusieurs fois et les résultats obtenus ont toujours été similaires.

La conclusion de cette anecdote : lorsqu’on fait la moyenne des opinions des gens, leurs erreurs s’annulent.

La longue traîne

De retour à notre époque, on a transposé ce phénomène à l’Internet et en est né le « crowdsourcing ». Par exemple, le site InnoCentive.com fait appel à des foules pour résoudre des problèmes de R&D que les plus grandes entreprises pharmaceutiques sont incapables de résoudre à l’interne.

Étrangement, les chances de résoudre un problème augmentent dans les domaines où l’on n’a pas de compétences formelles. C’est apparemment « l’œil nouveau » nécessaire pour voir le problème d’un angle complètement différent!

Je vous entends répondre : « Mais qu’est-ce que ça change dans ma vie d’entrepreneur? ». Eh bien voilà : si les erreurs s’annulent dans la moyenne et si les expertises se trouvent en périphérie, l’ajout d’Internet à l’équation vient donc contredire les modèles économiques antérieurs, tels que la loi des best-sellers et celle de Pareto. Il n’est plus nécessaire d’offrir seulement le produit qui plaira à la plus grande masse critique pour être rentable! Internet permet de vendre un nombre suffisant qui n’intéresse qu’un nombre restreint de personnes. C’est le phénomène de la « longue traîne ».

Longue traîne

C’est sur ce nouveau phénomène que Netflix et Google, entre autres, ont fondé la rentabilité de leur entreprise.

La « main invisible » d’Adam Smith est donc en train d’être remplacée par « les marchés sont des conversations ». Les clients s’expriment et ne pas les écouter, ne pas leur faire confiance revient non seulement à les perdre, mais à perdre le marché.

Joignez la conversation!

Comment-le-web-change-le-monde-pisani-piotet-pearsonComment le web change le monde – Résumé de lecture

Lire le résumé de lecture

Comment le web change le monde
Francis Pisani & Dominique Piotet

Créer du marketing de contenu mémorable (Résumé du livre « Content Rules »)

Si le livre « Content Rules » de Handley et Chapman était une vidéo, il incarnerait un « How To » sur YouTube. Un guide pas-à-pas pour vous aider à créer du marketing de contenu pour alimenter efficacement vos réseaux sociaux. Sauvez du temps et lisez plutôt mon résumé de lecture qui se trouve au bas!

7 règles de base d’un bon contenu

Mais avant que votre aventure sur le Web ne devienne une épique, vous devrez d’abord maîtriser les 7 règles de base du bon contenu :

  1. Parlez « l’humain ». Sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas une compagnie, mais bien une personne qui parle au nom d’une compagnie.
  2. Réimaginez ; ne recyclez pas. Pensez à l’information que vous avez déjà. Et retravaillez-la pour différents médias, formats, longueurs…
  3. Partagez ou résolvez. Ne faites pas que publier de l’information, poussez plus loin en donnant des idées, des pistes de solutions, des contacts d’experts à consulter…
  4. Déclenchez une étincelle. Le bon contenu donne lieu à de l’interaction et provoque une conversation.
  5. Créez des racines et des ailes. Enracinez votre contenu dans votre perspective unique, mais donnez-lui des ailes pour qu’il prenne son envol dans votre communauté.
  6. Jouez de vos forces. Concentrez-vous sur ce que vous faites le mieux.
  7. Planifiez votre horaire. La constance est reine sur les réseaux sociaux. Établissez votre rythme et respectez-le.

Ce livre vous apprendra également:

  • Quelles qualités rechercher pour embaucher un bon créateur/rédacteur/animateur
  • Quel type de contenu produire
  • Les particularités des marchés B2B
  • Des trucs pour créer des vidéos, podcasts, photos
  • Des idées pour transformer votre aventure sur le Web 2.0 en véritable succès
  • Et bien d’autres!

Dès que votre lecture du livre sera terminée vous serez fin prêt à vous lancer, mais n’oubliez surtout pas que la règle principale est de s’amuser! C’est lorsqu’on est passionné qu’on est passionnant!

Pas le temps de lire? Consultez le résumé de lecture que je vous ai préparé!

content-rules-couverture

 

 

 

 

 

 

Content Rules: How to Create killer blogs, podcasts, videos, ebooks, webinars that engage customers and ignite your business
Ann Handley et C.C. Chapman
Édition 2011

5 lectures d’affaires pour un été inspirant!

L’été est la période parfaite pour se ressourcer par des lectures inspirantes. Voici quelques suggestions parmi mes lectures récentes qui vous rechargeront à bloc pour la rentrée!

5 suggestions de lecture

1. Open, Andre AgassiOpen

Andre Agassi détestait le tennis. Le saviez-vous? Dans cette autobiographie il nous raconte tous les obstacles qu’il a dû traverser depuis sa jeunesse où son père le forçait à frapper des balles sortant d’un « dragon » jusqu’à son tout dernier match en carrière. Écrit très simplement, nous entrons dans la tête de cet homme devenu le meilleur dans un domaine qu’il abhorrait. Une réflexion profonde sur l’importance du succès lorsqu’il s’oppose au bonheur.

Femmes daffaires mythiques2. Femmes d’affaires mythiques, Lanfranconi & Meiners

Quel beau et bon livre! Retraçant le parcours de 22 femmes entrepreneures dont les produits ont suscitées l’enthousiasme de leurs contemporains et sont toujours en vogue aujourd’hui. De Coco Chanel à la Veuve Clicquot, des bijoux Cartier aux ours en peluche Steiff, ce livre est à mettre entre toutes les mains de femmes avec un petit (ou grand!) côté entrepreneurial.

 

3. L’art des listes, Dominique LoreauArt des listes

Vous avez tendance à faire des listes pour tout? Profitez de la pause estivale pour faire le ménage dans votre tête et dans vos papiers. Organisez/ réorganisez-vous cet été et dites adieu à toutes ces listes éparpillées que vous ne retrouvez jamais. LE livre essentiel pour tout fan de listes qui se respecte.

 

TOMS4. Start Something That Matters, Blake Mycoskie

L’histoire de l’homme derrière la célèbre compagnie de souliers TOMS. Pour l’entrepreneur en vous qui cherche à avoir un impact social positif sur notre monde. Un livre immensément inspirant démontrant concrètement (et c’est le mot clé!) que cela ne prend que de la détermination pour changer le monde, et que les petites actions comptent autant que les grandes. Une belle façon de s’initier à l’entrepreneuriat social.

 

5. Steve Jobs, Walter IsaacsonSteve Jobs

Ne vous fiez pas aux critiques. Il vaut la peine de prendre le temps de lire cette brique pour se forgez sa propre opinion sur ce personnage. À mon sens, les critiques sont trompeuses et quand à lui, le film ne raconte qu’une partie de l’histoire, s’arrêtant au milieu des années 80. Je vous avise toutefois que j’ai terminé ce livre complètement désillusionnée de qui était réellement Steve Jobs. Mais à quoi pouvais-je m’attendre d’autre d’un homme dont la maxime préférée était « Les bons artistes copient. Les excellents artistes volent. »? Ce livre n’en reste pas moins un incontournable, ne serait-ce que pour me rappeler ce que je ne souhaite jamais devenir.

Et si vous lisez vite et avez besoin de plus de suggestions, pourquoi ne pas passer de Steve Jobs à Bill Gates? (Je sais, j’ai un esprit de défi!) Étant un lecteur assidu, voici les 5 suggestions de livres d’été selon Bill Gates.

Bon été et bonnes lectures!