Comment le web change le monde (résumé de lecture)
Publié le: 22 mars 2017
Précision des foules

La meilleure façon de résumer le concept exploré dans ce livre est « l’alchimie des multitudes ». Non, ce livre ne vous apprendra malheureusement pas à changer le plomb en or. Par contre, il s’agit d’un outil parfait pour vous démontrer qu’on peut étonnamment tirer une grande précision des foules.

Dans la moyenne, les erreurs s’annulent

Au début du 20e siècle, en Angleterre, 800 participants à une foire aux bestiaux ont été invités à juger, à la vue d’un bœuf vivant, du poids qu’il ferait une fois abattu et préparé. Il y avait bien sûr des bouchers et des éleveurs, mais aussi des gens qui ne connaissaient rien en boucherie. La moyenne de leurs estimations a donné 1 197  livres. Une fois abattue et préparée, la bête pesait 1 198 livres. Cette expérience a été répétée plusieurs fois et les résultats obtenus ont toujours été similaires.

La conclusion de cette anecdote : lorsqu’on fait la moyenne des opinions des gens, leurs erreurs s’annulent.

La longue traîne

De retour à notre époque, on a transposé ce phénomène à l’Internet et en est né le « crowdsourcing ». Par exemple, le site InnoCentive.com fait appel à des foules pour résoudre des problèmes de R&D que les plus grandes entreprises pharmaceutiques sont incapables de résoudre à l’interne.

Étrangement, les chances de résoudre un problème augmentent dans les domaines où l’on n’a pas de compétences formelles. C’est apparemment « l’œil nouveau » nécessaire pour voir le problème d’un angle complètement différent!

Je vous entends répondre : « Mais qu’est-ce que ça change dans ma vie d’entrepreneur? ». Eh bien voilà : si les erreurs s’annulent dans la moyenne et si les expertises se trouvent en périphérie, l’ajout d’Internet à l’équation vient donc contredire les modèles économiques antérieurs, tels que la loi des best-sellers et celle de Pareto. Il n’est plus nécessaire d’offrir seulement le produit qui plaira à la plus grande masse critique pour être rentable! Internet permet de vendre un nombre suffisant qui n’intéresse qu’un nombre restreint de personnes. C’est le phénomène de la « longue traîne ».

Longue traîne

C’est sur ce nouveau phénomène que Netflix et Google, entre autres, ont fondé la rentabilité de leur entreprise.

La « main invisible » d’Adam Smith est donc en train d’être remplacée par « les marchés sont des conversations ». Les clients s’expriment et ne pas les écouter, ne pas leur faire confiance revient non seulement à les perdre, mais à perdre le marché.

Joignez la conversation!

Comment-le-web-change-le-monde-pisani-piotet-pearsonComment le web change le monde – Résumé de lecture

Lire le résumé de lecture

Comment le web change le monde
Francis Pisani & Dominique Piotet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code