réseautage

Si la fin du monde est à 7h, le fun est à moins quart!

Comment se passe votre marathon de réunions virtuelles? Bien, moyen, pu capable? Si ce type de réunion nous fait sauver énormément de temps et nous rend ultras efficaces (trop?), pour les discussions à bâtons rompus avec les collègues, on repassera. Sur ce point, la machine à café reste imbattue.

En négociation, on apprend que les moments les plus riches en information sont ceux qui sont juste avant et juste après la réunion. Lorsque l’ordre du jour est clos, l’être humain a tendance à baisser les barrières et partager davantage. Ces moments ne sont donc pas uniquement utiles pour s’amuser et relâcher la pression, mais ils sont également de vraies mines d’or en information. C’est l’experte en collecte d’information qui vous le dit!

Lors de votre prochaine réunion virtuelle, essayez de vous connecter quelques minutes avant la rencontre. Vous serez probablement surpris d’y trouver déjà 2-3 personnes connectées. Que ce soit pour jaser tranquillement et relâcher la pression d’une longue journée de travail seul entre 4 murs ou pour discuter d’un autre projet en cours, soyez certain que vous tirerez plusieurs bénéfices de ces quelques minutes.

Bénéfices du moins quart

  • Mieux connaître vos clients, partenaires, collègues en créant un lien personnel,
  • Découvrir des besoins/ idées/ problèmes que vous partagez avec vos contacts et que vous pourriez régler en combinant vos efforts,
  • Faire une coupure entre des heures de solitude et une réunion de groupe,
  • Relâcher la tension de la journée en discutant à bâtons rompus avec d’autres êtres humains,
  • Simplement se changer les idées.

Des pauses pour alimenter votre créativité

Contrairement à ce que certains pensent, les pauses sont un élément crucial des gens efficaces et créatifs. Le cerveau a besoin de temps « vide » pour créer des liens entre les idées. Alors si c’est vous qui organisez la prochaine réunion, créez une nouvelle habitude et avisez d’avance les participants que vous serez connectés à moins quart.  Celles et ceux qui souhaiteront prendre une petite pause ou vous jaser d’un sujet parallèle recevront le message et vous y rejoindront avant. Pour ce qui est des autres, nous aurons une pensée bienveillante pour leur horaire débordé qui ne leur permet plus de se rendre à la machine à café! 😉

Le principe de Peter – Faire la paix avec l’incompétence

« Chaque employé tend à s’élever à son niveau d’incompétence. »

Il s’agit là d’un principe que l’on a déjà tous entendu, mais connaissez-vous la théorie de la « hiérarchologie » qui se trouve derrière?

Faire la paix avec l’incompétence

À prendre avec un grain de sel, car l’auteur pousse son principe à l’extrême, ce livre est l’équivalent d’un manuel pédagogique divertissant. Bourré d’exemples, il mène à une compréhension profonde de la raison pour laquelle notre système mène invariablement ses travailleurs à atteindre leur niveau d’incompétence. Et aussi improbable que cela puisse paraître, il permet du même coup de faire la paix avec toutes sortes de situations frustrantes que l’on rencontre au travail.

Des myriades de trucs

  • Apprenez à contourner les blocages (ou les personnes) qui vous empêchent d’obtenir une promotion;
  • Identifiez les types d’incompétents, leurs techniques de substitution pour le cacher, ainsi que les diverses stratégies pour les mettre de côté à leur insu;
  • Décelez les indices indiquant qu’un employé a atteint son « dernier poste »;
  • Apprenez à gérer votre ambition afin qu’elle ne vous nuise plus (ou passez directement par la case « Piston » pour obtenir une promotion);
  • Ou mieux: vivez la théorie à son maximum et devenez maître dans l’art d’éviter les promotions, afin de rester à votre niveau optimal de compétence!

Si votre ego est démesuré…

…ne lisez pas ce livre, car une fois passé l’amusement à repérer les tactiques d’abstraction des incompétents qui nous entourent, notre réflexion se tourne immanquablement vers soi. Celles et ceux qui auront la couenne assez dure pour soutenir ce questionnement interne sur nos propres failles seront toutefois récompensés en découvrant comment tabler sur nos forces et avoir l’humilité de s’y tenir.

Ce livre vous poussera à l’extrême en vous forçant à définir ce que vous voulez vraiment dans la vie : atteindre le plus haut échelon hiérarchique, ou être compétent et heureux dans votre travail?

Pas le temps de lire?

Consultez mon résumé de lecture

 

Le principe de Peter – Couverture

 

 

Le principe de Peter
Par L.J. Peter et R. Hull

Réseauter quand on déteste réseauter

La plupart des gens d’affaires sont extravertis. Participer à des activités de réseautage les dynamise et ils en redemandent. Mais tous ne sont pas ainsi faits et si vous vous sentez comme ces clowns lors de [email protected] à parler de la pluie et du beau temps à des inconnus, ce livre est tout spécialement pour vous!

Le réseautage pour les introvertis

Les livres de trucs de réseautage sont souvent écrits pour des extravertis… qui n’ont justement pas besoin de ce genre de conseils! Le livre dont je veux vous parler aujourd’hui transmet plutôt des stratégies de réseautage différentes qui s’adaptent davantage à la personnalité des introvertis. Des trucs qui misent sur la qualité et la profondeur des relations, plutôt que sur la quantité.

Les 4 premiers chapitres s’attardent à distinguer les introvertis des extravertis. On sait tous que les extravertis sont verbomoteurs, expansifs et sociables et que les introvertis sont réfléchis, déterminés et autonomes. On sait toutefois moins que si les relations des introvertis sont moindres en nombre, elles sont en contrepartie, beaucoup plus solides.

Que ce soit pour vous ou pour mieux comprendre vos employés, la première partie du livre décortique les habitudes de chacun des types : introvertis et extravertis. Elle explique également comment transformer ces habitudes en forces. De plus, ce livre recèle de nombreux trucs, conseils et exercices simples pour les mettre en pratique.

Bref, que ce soit pour survivre à vos voyages d’affaires ou à un [email protected], ce livre vous aidera à atteindre vos objectifs tout en restant fidèle à votre personnalité.

3 règles de survie

Je termine avec 3 règles de survie à l’intention des introvertis :

  1. Prenez le temps de réfléchir (plutôt que de « foncer »)
  2. Assimilez (plutôt que « se mettre en avant »)
  3. Suivez votre propre rythme (plutôt que de « passer le plus de temps possible avec les autres »)

Allez introvertis, foncez lire le livre!
Et pour les pressés, référez-vous plutôt au résumé de lecture que je vous ai préparé.

Reseauter quand on deteste reseauter

 

 

 


Réseauter quand on déteste réseauter: Comment briser la glace en toutes circonstances

Devora Zack